L'assurance habitation

Plusieurs assurances sont souscrites dans une copropriété : celle pour le compte du syndicat des copropriétaires et celle souscrite pour le compte des occupants (copropriétaires ou locataires)

L'assurance de la copropriété

 
L'assurance de la copropriété est soucrite par le syndic dès la mise en copropriété de la résidence (pour un immeuble neuf, il s'agit de la livraison du premier logement).

Cette assurance est obligatoire.

Elle couvre :

  • les dommages immobiliers dans les parties communes ou privatives (électricité, parquet...)
  • les dommages chez un occupant lorsqu'ils engagent la responsabilité de la copropriété.

Il s'agit d'une assurance multirisques classique élargie à l'ensemble des parties communes de la résidence :
  • incendie, explosion, chute de la foudre
  • catastrophes naturelles et tempêtes,
  • dégâts des eaux provenant des toitures, d'appareils à effets d'eau et canalisations
  • actes de vandalisme
  • vols dans les parties communes de biens appartenant à la copropriété
  • bris de glaces dans les parties communes
 
 

L'assurance du copropriétaire occupant ou du locataire


Chaque occupant, qu'il soit copropriétaire ou locataire, doit souscrire une assurance multirisque habitation.

Ce contrat garantit :

  • les dommages mobiliers (meubles, peintures, revêtement des sols et des murs) dans les parties privatives,
  • les dommages mobiliers chez ses voisins lorsqu'ils résultent de la responsabilité de l'occupant
  • la responsabilité civile de chef de famille pour les actes de la vie courante

Le propriétaire bailleur doit vérifier chaque année que le locataire a bien assuré le logement pour les risques locatifs.
 

L'assurance du copropriétaire non occupant


Même s'il est tentant pour le copropriétaire non occupant de ne pas assurer le logement loué, il est fortement conseillé d'assurer le logement, notamment en cas de vacance de ce dernier.

En effet, lorsque le logement est vide et qu'un dommage mobilier est causé à un voisin par une installation privative du logement, l'assurance de la copropriété n'intervient pas.
 

Les mesures à prendre afin d'éviter tout sinistre

Sinistre incendie : 

  • Ne pas surcharger une ligne électrique en y installant trop d'appareils électriques.
  • Veiller à bien éteindre les cigarettes et à ne pas vider le cendrier trop tôt

Sinistre dégâts des eaux :

  • Ne pas laisser fonctionner des appareils à effet d'eau en cas d'absence (machine à laver...)
  • Couper l'arrivée d'eau lorsque vous vous absentez plus de trois jours

En cas d'incendie :

  • Fermer les portes et mettre une serpillière mouillée contre le seuil

  • Couper le gaz

  • Se regrouper dans la pièce la plus éloignée du feu et la plus accessible pour les secours.